Les projets que nous vous présentons ci-après ont été conçus par le pouvoir organisateur du Centre Éducatif Saint-Pierre et par les équipes éducatives de l'enseignement fondamental.

 

C'est le décret « Missions de l'école » (juillet 97) qui impose à chaque établissement scolaire de présenter aux parents les lignes directives de sa stratégie éducative.

 

Celles-ci se trouvent dans les 4 documents que vous pourrez lire :

 

- le projet éducatif,

 

- le projet d'établissement,

 

- le règlement des études,

 

- le règlement d'ordre intérieur.

 

Le projet éducatif :

 

Du Centre Éducatif Saint-Pierre est commun à tous les niveaux scolaires : maternel, primaire, secondaire et horaire réduit.  Il détermine les grandes valeurs qui sous-tendent les actions de notre école, en référence aux principes régis par le réseau libre catholique.

 

Le projet d'établissement :

 

Lui, a pour objectif de présenter les actions concrètes que l'école fondamentale souhaite entreprendre sur base de la priorité suivante : assurer la continuité des apprentissages de 2 ½ ans à 12 ans.

 

Le règlement des études :

 

Se veut clair concernant les procédures d'évaluation en vue d'accorder l'accès des élèves à un niveau supérieur.

 

Quant au règlement d'ordre intérieur :

 

Il présente les détails concrets prévus par l'école pour mieux vivre au quotidien dans les différentes implantations du C.E.S.P. fondamental.  Nous  vous demandons une application stricte de ce R.O.I

 

Nous vous souhaitons une fructueuse lecture.

 

Les membres du P.O. et Les équipes éducatives du C.E.S.P. fondamental.

Le projet éducatif

PROJET ÉDUCATIF

« Bienheureux les pauvres de cœur, le royaume des cieux est à eux »

 

Dans une société trop souvent dominée par l’argent et l’injustice, le Centre Éducatif Saint-Pierre veut être une communauté dynamique ouverte, visant le développement intégral des personnes, l’élaboration des compétences et l’éducation à la responsabilité dans une optique de service, Sous le souffle de l’Évangile.

 

1. Une communauté dynamique ouverte :

Le Centre Éducatif Saint-Pierre n’est pas une collection d’individus, mais une communauté dans laquelle la vie se déroule par l’interaction des différents membres les uns sur les autres. La qualité des relations entre ses acteurs engendre son dynamisme.

 

2. Le développement intégral des personnes :

Le Centre Éducatif Saint-Pierre veut réaliser le développement intégral de ses membres, dans un climat de liberté et de charité, au travers d’un enseignement de qualité mais aussi par une éducation à la responsabilité et à l’exigence.

 

3. Promouvoir un enseignement de qualité, favoriser l’élaboration des compétences, c’est :

a. Accueillir chaque enfant comme être unique, avec son histoire, ses potentialités, ses besoins ;

b. Lui offrir la possibilité d’aller le plus loin possible sur son propre chemin ;

c. Privilégier les apprentissages permettant la construction personnelle d’un savoir et la maîtrise progressive des outils de la connaissance ;

d. Valoriser la solidarité agissante au service de chacun et du groupe, tout en maintenant les exigences de respect des autres,

Indispensables à la construction d’une personnalité harmonieuse et ouverte.

 

4. L’éducation à la responsabilité et à l’exigence :

Implique notamment l’éducation à la liberté. Développer l’homme, c’est le

rendre capable de faire des choix et d’en assumer les responsabilités. C’est aussi lui permettre de poser des gestes gratuits, de maîtriser ses envies et les influences du milieu. Éduquer à la liberté, c’est donc éduquer à l’autonomie.

 

5. Sous le souffle de l’Évangile :

Le respect de l’autre, la simplicité du cœur, l’exigence de vie, la volonté de dialogue, l’authenticité des actes, la lutte pour la justice… autant de valeurs que l’Évangile célèbre et qui pénètreront progressivement les membres de la communauté scolaire.

Le projet d'établissement

Projet d'établissement du CESP 3

(implantations d'Ellignies Sainte-Anne et de Pipaix).

 

« Mieux communiquer pour mieux apprendre, mieux se connaître et améliorer le vivre ensemble. »

 

1. PRIORITÉ(S) RETENUE(S)

 

Le Centre éducatif Saint-Pierre 3 (implantations d'Ellignies et Pipaix) souhaite que son projet d'établissement soit plus qu'un simple objet administratif et soit véritablement une balise de travail. Ceci implique que tous les partenaires (élèves, parents, membres du personnel, partenaires extérieurs) soient acteurs de celui-ci et qu'en conséquence ils soient plus que des récepteurs ou des spectateurs. Nos deux formations Micro de l'année scolaire 2015-2016 nous ont permis de travailler sur l'identité de nos deux implantations, d'analyser nos points forts/faibles, d'identifier les attentes et besoins, que ce soit en interne ou en externe.

Notre école n'échappe pas au jugement du public (= image que les gens ont de l'école) et il est nécessaire que ce jugement soit positif. Ce travail nous a permis de dégager un axe de travail pour les trois prochaines années : Mieux communiquer pour mieux apprendre, mieux se connaître et améliorer le vivre ensemble.

Pour cela, notre projet d'établissement aura pour objectif d'amener, par des actions concrètes, tous les partenaires du Centre éducatif Saint-Pierre 3 à vivre harmonieusement l'école et donc à en parler d'une façon positive.

Avant tout, il est nécessaire de consacrer du temps à la valorisation des acteurs (membres du personnel et élèves) avant d'attendre d'eux qu'ils deviennent chacun un ambassadeur de l'école.

En effet, il est important d'abord de vivre quelque chose de positif ensemble (personnel - personnel ; élèves - élèves ; personnel - élèves) afin de créer une identité et d'y adhérer.

 

2. PLAN D'ACTIONS (durée de 3 ans -renouvelable-)

 

L'ensemble de nos actions s'inscrit dans la droite ligne de nos projets pédagogique et éducatif. Certaines de ces actions ont déjà été déterminées lors de nos deux journées de formation Micro. D'autres viendront rapidement les rejoindre au fur et à mesure de nos

concertations et réunions d'équipes d'évaluation du projet.

Le plan d'actions (outil de travail destiné aux enseignants) est disponible pour information sur simple demande.

Le règlement des études

RÈGLEMENT DES ÉTUDES

 

Le règlement des études présenté ci-dessous est en étroite liaison avec les projets éducatifs et d’établissement de notre école.

Il est conforme au Décret « Missions » (Art. 78) du 24.07.97 qui définit notamment :

- les critères d’un travail scolaire de qualité ;

- les procédures d’évaluation et de délibération des conseils de classe et la communication de leurs décisions.

Le règlement des études a pour but d’informer sur ce qui se vit ici et maintenant dans notre école fondamentale.

 

1.  Informations communiquées aux enfants et aux parents.

En début d’année scolaire, les enseignants informent les enfants et les parents, oralement ou par écrit, sur :

- les compétences et les savoirs à développer dans l’école fondamentale ;

- l’existence des socles de compétences ;

- les moyens d’évaluation ;

- le matériel que l’enfant doit avoir en sa possession.

2.  Types d’évaluation.

2.1. L’évaluation formative régulière.

Elle cherche à rendre explicites les progrès ou les difficultés de l’enfant et, dans ce dernier cas, à préciser ce qui est mis en œuvre pour l’aider à lever celles-ci. Elle se vit au quotidien et s’appuie soit sur une situation d’apprentissage vécue individuellement et en groupe soit sur un entretien oral personnalisé avec l’enfant

2.2. L’évaluation formative bilan.

Elle reprend les résultats obtenus par l’enfant aux différents travaux et bilans durant une période déterminée. C’est le bulletin qui matérialise ce type d’évaluation : il est remis 4 fois durant l’année scolaire. En milieu d’année scolaire (janvier-février) une session de bilans est organisée. Celle-ci consiste à confronter l’enfant à une épreuve dont les résultats sont communiqués aux parents.

2.3. L’évaluation certificative.

Elle s’appuie soit sur des travaux personnels ou de groupe soit sur des épreuves écrites de fin d’étape. Elle consiste à décider de la réussite de l’enfant en fin d’étape ; il existe actuellement deux étapes : de 5 à 8 ans (de la 3ème maternelle à la 2ème primaire) et de 8 à 12 ans (de la 3ème primaire à la 6ème primaire). L’école organise une épreuve externe en référence aux socles de compétences, en fin de 2ème, 4ème et de 6ème primaire (cette dernière en vue d’obtenir le C.E.B.).

L’évaluation certificative reconnait la qualité du travail de l’enfant en fonction des compétences travaillées.

3. Conseil de cycle

3.1. Composition.

Il est composé du directeur et des enseignants du cycle, parfois du délégué du centre P.M.S. Il se réunit au moins une fois l’an.

3.2. Fonction

 

Il traite de la situation des enfants dans le cadre de l’évaluation formative et statue sur le passage à l’étape suivante. Les enseignants sont coresponsables de l’évaluation de tous les enfants du cycle.

3.3. Commission d’attribution du C.E.B. (Certificat d’Etudes de Base).

En fin de 6ème primaire, la commission C.E.B. exerce une fonction délibérative et se prononce sur le passage à l’enseignement secondaire. Elle délibère à partir des performances de l’élève en fin de cycle 8-12 et à partir de son dossier. Elle statue entre le 20 et le 30 juin sur l’attribution du C.E.B. en tenant compte du rapport du titulaire. Cette commission est composée des directeurs du C.E.S.P. et de tous les titulaires du degré supérieur de chaque école. La décision est prise à la majorité des voix ; en cas de parité, le président décide (A.R. 15.06.94).

4. Contacts parents-école.

Le journal de classe est l’outil privilégié pour la communication entre l’école et les parents. Les éphémérides de l’année scolaire seront remises aux élèves en début d’année scolaire ; les rencontres privilégiées (réunions de parents, avec différents services,…) sont annoncées par courrier transmis aux parents par les enfants, et ce, en temps voulu. Certaines dispositions à propos des contacts parents-enseignants se trouvent également dans le R.O.I.

N.B. : Le règlement des études en peut dispenser les élèves et les parents

de se conformer aux modifications légales intervenant en cours d’année ou à

toute autre communication émanant de l’école.

Copyright © 2018-2019. Andréa. D - Tous droits réservés

Les projets que nous vous présentons ci-après ont été conçus par le pouvoir organisateur du Centre Éducatif Saint-Pierre et par les équipes éducatives de l'enseignement fondamental.

 

C'est le décret « Missions de l'école » (juillet 97) qui impose à chaque établissement scolaire de présenter aux parents les lignes directives de sa stratégie éducative.

 

Celles-ci se trouvent dans les 4 documents que vous pourrez lire :

 

- le projet éducatif,

 

- le projet d'établissement,

 

- le règlement des études,

 

- le règlement d'ordre intérieur.

 

Le projet éducatif :

 

Du Centre Éducatif Saint-Pierre est commun à tous les niveaux scolaires : maternel, primaire, secondaire et horaire réduit.  Il détermine les grandes valeurs qui sous-tendent les actions de notre école, en référence aux principes régis par le réseau libre catholique.

 

Le projet d'établissement :

 

Lui, a pour objectif de présenter les actions concrètes que l'école fondamentale souhaite entreprendre sur base de la priorité suivante : assurer la continuité des apprentissages de 2 ½ ans à 12 ans.

 

Le règlement des études :

 

Se veut clair concernant les procédures d'évaluation en vue d'accorder l'accès des élèves à un niveau supérieur.

 

Quant au règlement d'ordre intérieur :

 

Il présente les détails concrets prévus par l'école pour mieux vivre au quotidien dans les différentes implantations du C.E.S.P. fondamental.  Nous  vous demandons une application stricte de ce R.O.I

 

Nous vous souhaitons une fructueuse lecture.

 

Les membres du P.O. et Les équipes éducatives du C.E.S.P. fondamental.

Le projet éducatif

PROJET ÉDUCATIF

« Bienheureux les pauvres de cœur, le royaume des cieux est à eux »

 

Dans une société trop souvent dominée par l’argent et l’injustice, le Centre Éducatif Saint-Pierre veut être une communauté dynamique ouverte, visant le développement intégral des personnes, l’élaboration des compétences et l’éducation à la responsabilité dans une optique de service, Sous le souffle de l’Évangile.

 

1. Une communauté dynamique ouverte :

Le Centre Éducatif Saint-Pierre n’est pas une collection d’individus, mais une communauté dans laquelle la vie se déroule par l’interaction des différents membres les uns sur les autres. La qualité des relations entre ses acteurs engendre son dynamisme.

 

2. Le développement intégral des personnes :

Le Centre Éducatif Saint-Pierre veut réaliser le développement intégral de ses membres, dans un climat de liberté et de charité, au travers d’un enseignement de qualité mais aussi par une éducation à la responsabilité et à l’exigence.

 

3. Promouvoir un enseignement de qualité, favoriser l’élaboration des compétences, c’est :

a. Accueillir chaque enfant comme être unique, avec son histoire, ses potentialités, ses besoins ;

b. Lui offrir la possibilité d’aller le plus loin possible sur son propre chemin ;

c. Privilégier les apprentissages permettant la construction personnelle d’un savoir et la maîtrise progressive des outils de la connaissance ;

d. Valoriser la solidarité agissante au service de chacun et du groupe, tout en maintenant les exigences de respect des autres,

Indispensables à la construction d’une personnalité harmonieuse et ouverte.

 

4. L’éducation à la responsabilité et à l’exigence :

Implique notamment l’éducation à la liberté. Développer l’homme, c’est le

rendre capable de faire des choix et d’en assumer les responsabilités. C’est aussi lui permettre de poser des gestes gratuits, de maîtriser ses envies et les influences du milieu. Éduquer à la liberté, c’est donc éduquer à l’autonomie.

 

5. Sous le souffle de l’Évangile :

Le respect de l’autre, la simplicité du cœur, l’exigence de vie, la volonté de dialogue, l’authenticité des actes, la lutte pour la justice… autant de valeurs que l’Évangile célèbre et qui pénètreront progressivement les membres de la communauté scolaire.

Le projet d'établissement

Projet d'établissement du CESP 3

(implantations d'Ellignies Sainte-Anne et de Pipaix).

 

« Mieux communiquer pour mieux apprendre, mieux se connaître et améliorer le vivre ensemble. »

 

1. PRIORITÉ(S) RETENUE(S)

 

Le Centre éducatif Saint-Pierre 3 (implantations d'Ellignies et Pipaix) souhaite que son projet d'établissement soit plus qu'un simple objet administratif et soit véritablement une balise de travail. Ceci implique que tous les partenaires (élèves, parents, membres du personnel, partenaires extérieurs) soient acteurs de celui-ci et qu'en conséquence ils soient plus que des récepteurs ou des spectateurs. Nos deux formations Micro de l'année scolaire 2015-2016 nous ont permis de travailler sur l'identité de nos deux implantations, d'analyser nos points forts/faibles, d'identifier les attentes et besoins, que ce soit en interne ou en externe.

Notre école n'échappe pas au jugement du public (= image que les gens ont de l'école) et il est nécessaire que ce jugement soit positif. Ce travail nous a permis de dégager un axe de travail pour les trois prochaines années : Mieux communiquer pour mieux apprendre, mieux se connaître et améliorer le vivre ensemble.

Pour cela, notre projet d'établissement aura pour objectif d'amener, par des actions concrètes, tous les partenaires du Centre éducatif Saint-Pierre 3 à vivre harmonieusement l'école et donc à en parler d'une façon positive.

Avant tout, il est nécessaire de consacrer du temps à la valorisation des acteurs (membres du personnel et élèves) avant d'attendre d'eux qu'ils deviennent chacun un ambassadeur de l'école.

En effet, il est important d'abord de vivre quelque chose de positif ensemble (personnel - personnel ; élèves - élèves ; personnel - élèves) afin de créer une identité et d'y adhérer.

 

2. PLAN D'ACTIONS (durée de 3 ans -renouvelable-)

 

L'ensemble de nos actions s'inscrit dans la droite ligne de nos projets pédagogique et éducatif. Certaines de ces actions ont déjà été déterminées lors de nos deux journées de formation Micro. D'autres viendront rapidement les rejoindre au fur et à mesure de nos

concertations et réunions d'équipes d'évaluation du projet.

Le plan d'actions (outil de travail destiné aux enseignants) est disponible pour information sur simple demande.

Le règlement des études

RÈGLEMENT DES ÉTUDES

 

Le règlement des études présenté ci-dessous est en étroite liaison avec les projets éducatifs et d’établissement de notre école.

Il est conforme au Décret « Missions » (Art. 78) du 24.07.97 qui définit notamment :

- les critères d’un travail scolaire de qualité ;

- les procédures d’évaluation et de délibération des conseils de classe et la communication de leurs décisions.

Le règlement des études a pour but d’informer sur ce qui se vit ici et maintenant dans notre école fondamentale.

 

1.  Informations communiquées aux enfants et aux parents.

En début d’année scolaire, les enseignants informent les enfants et les parents, oralement ou par écrit, sur :

- les compétences et les savoirs à développer dans l’école fondamentale ;

- l’existence des socles de compétences ;

- les moyens d’évaluation ;

- le matériel que l’enfant doit avoir en sa possession.

2.  Types d’évaluation.

2.1. L’évaluation formative régulière.

Elle cherche à rendre explicites les progrès ou les difficultés de l’enfant et, dans ce dernier cas, à préciser ce qui est mis en œuvre pour l’aider à lever celles-ci. Elle se vit au quotidien et s’appuie soit sur une situation d’apprentissage vécue individuellement et en groupe soit sur un entretien oral personnalisé avec l’enfant

2.2. L’évaluation formative bilan.

Elle reprend les résultats obtenus par l’enfant aux différents travaux et bilans durant une période déterminée. C’est le bulletin qui matérialise ce type d’évaluation : il est remis 4 fois durant l’année scolaire. En milieu d’année scolaire (janvier-février) une session de bilans est organisée. Celle-ci consiste à confronter l’enfant à une épreuve dont les résultats sont communiqués aux parents.

2.3. L’évaluation certificative.

Elle s’appuie soit sur des travaux personnels ou de groupe soit sur des épreuves écrites de fin d’étape. Elle consiste à décider de la réussite de l’enfant en fin d’étape ; il existe actuellement deux étapes : de 5 à 8 ans (de la 3ème maternelle à la 2ème primaire) et de 8 à 12 ans (de la 3ème primaire à la 6ème primaire). L’école organise une épreuve externe en référence aux socles de compétences, en fin de 2ème, 4ème et de 6ème primaire (cette dernière en vue d’obtenir le C.E.B.).

L’évaluation certificative reconnait la qualité du travail de l’enfant en fonction des compétences travaillées.

3. Conseil de cycle

3.1. Composition.

Il est composé du directeur et des enseignants du cycle, parfois du délégué du centre P.M.S. Il se réunit au moins une fois l’an.

3.2. Fonction

 

Il traite de la situation des enfants dans le cadre de l’évaluation formative et statue sur le passage à l’étape suivante. Les enseignants sont coresponsables de l’évaluation de tous les enfants du cycle.

3.3. Commission d’attribution du C.E.B. (Certificat d’Etudes de Base).

En fin de 6ème primaire, la commission C.E.B. exerce une fonction délibérative et se prononce sur le passage à l’enseignement secondaire. Elle délibère à partir des performances de l’élève en fin de cycle 8-12 et à partir de son dossier. Elle statue entre le 20 et le 30 juin sur l’attribution du C.E.B. en tenant compte du rapport du titulaire. Cette commission est composée des directeurs du C.E.S.P. et de tous les titulaires du degré supérieur de chaque école. La décision est prise à la majorité des voix ; en cas de parité, le président décide (A.R. 15.06.94).

4. Contacts parents-école.

Le journal de classe est l’outil privilégié pour la communication entre l’école et les parents. Les éphémérides de l’année scolaire seront remises aux élèves en début d’année scolaire ; les rencontres privilégiées (réunions de parents, avec différents services,…) sont annoncées par courrier transmis aux parents par les enfants, et ce, en temps voulu. Certaines dispositions à propos des contacts parents-enseignants se trouvent également dans le R.O.I.

N.B. : Le règlement des études en peut dispenser les élèves et les parents

de se conformer aux modifications légales intervenant en cours d’année ou à

toute autre communication émanant de l’école.